Traits d'Union

Une plume singulière & intimiste – Une formation active & responsable

Pancrace. 100% fight à Paris.

Pancrace
 Un gala de pancrace exclusivement féminin, le 100% fight, est organisé par Atch productions le samedi 28 novembre 2015, au Gymnase Japy à Paris. Rencontre avec la pensionnaire du Free fight academy.

Maguy Berchel participe au 100% fight dans la catégorie Superfights Flyweight (-57Kg). Elle est opposée à l’Égyptienne Aya Saber (Egyptian Top Team). Professionnelle depuis le 4 avril 2015, elle est déjà dans le circuit depuis trois ans. Elle compte 4 victoires pour 1 défaite au compteur. Elle peut donc faire parler son expérience du pancrace et des arts martiaux en général. « J’ai toujours aimé les sports de combat », précise-t-elle. « Mon père a été champion de full contact et de karaté.  Depuis toute petite, je regarde des films de sports de combat. J’ai commencé par la boxe chinoise en 2011, mais je n’ai pas accroché. »

Le pancrace en jeu vidéo

C’est encore devant l’écran, celui d’un ordinateur cette fois, qu’elle se passionne pour le MMA, interdit en France, mais décliné avec le pancrace. « J’ai découvert cette discipline en jouant à des jeux vidéo. C’est un sport complet : il y a de la boxe, du travail au sol, de la lutte… Le MMA est très beau, technique, spectaculaire. »

Elle cherche donc un club pour pratiquer sa nouvelle passion à Vitry-sur-Seine et trouve chaussure à son pied à la Free fight academy. De trois jours d’entraînements par semaine, elle est passée à cinq jours, depuis qu’elle est devenue professionnelle. « Le rythme est plus soutenu, très dense. » Stéphane Chaufourier, le patron d’Atch productions, la remarque au cours de son premier combat professionnel. Il lui propose de participer au gala 100% fight. Son style singulier ne l’a pas laissé insensible. Défensive, attentiste, elle paraît nonchalante sur un ring, mais cela fait partie de sa stratégie. « J’attends, je calcule mes distances. Je ne suis pas agressive. Par contre, dès que je m’y mets, j’y vais. On dirait que je suis lente car je ne saute pas partout ! »

Elle estime avoir à relever un beau challenge avec Aya Saber, sa future adversaire, mais reste sereine. « Elle a plus d’expérience que moi, mais je suis confiante. De manière générale, je ne brûle pas les étapes. Je vois jusqu’où je peux aller. Et si je peux être repérée pour des combats plus importants… » Maguy est ambitieuse, mais garde la tête sur les épaules.

Article rédigé par Sébastien Vives le 3/11 (commande de Sportmag)

A lire sur le site de Sportmag, notre partenaire. Nous rédigeons des articles dans les différentes rubriques UNSS, UGSEL, business… Notre journaliste renoue ainsi avec son grand amour, le journalisme sportif. vous pouvez donc voir que Sébastien Vives peut écrire sur n’importe quel sujet (sport, environnement, économie, entreprise, tourisme, culture…). N’hésitez pas à nous commander un article.

Pour lire tous les articles rédigés pour Sportmag (dont celui-ci sur le pancrace) :

Pour nous contacter :

Traits d’Union

07 82 03 08 70

Mail :  sebastien-vives@traits-dunion.fr ou contact@traits-dunion.fr

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Single Post Navigation

Comments are closed.