Traits d'Union

Une plume singulière & intimiste – Une formation active & responsable

Archive for the tag “Sébastien VIVES”

Vidéo. Les activités de Traits d’Union

Regardez l’interview vidéo de Sébastien VIVES, le gérant de Traits d’Union, qui parle des activités de notre entreprise :

Le lien de la vidéo sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=kd59MBNjHPo

FF Savate. Mag Sportmag

Le numéro 3 du magazine sorti en mars 2016

Couverture mag FF Savate 3 FF SavateCouverture mag Savate 2

Avec mon client Sportmag, magazine multi-sports, implanté nationalement depuis des années, je rédige les articles du magazine mensuel spécial FF Savate boxe française, qui est sorti en mars 2016. Sportmag a noué un partenariat avec la Fédération Française de Savate boxe française et Disciplines associées.

Traits d’Union et son journaliste sportif Sébastien VIVES, par ailleurs gérant et fondateur de cette entreprise, a eu la chance donc d’être choisi pour cette nouvelle revue. Signe de la qualité de ses écrits et de son professionnalisme reconnu dans le monde des médias.

Vous pouvez le télécharger gratuitement : http://www.sportmag.fr/images/sportmag_pdf/spm-86-savate.pdf

A lire sur le site de Sportmag, notre partenaire. Nous rédigeons des articles sur tous les sports. Sébastien Vives peut écrire sur n’importe quel sujet (sport, environnement, économie, entreprise, tourisme, culture…). N’hésitez pas à nous commander un article.

Pour recevoir tous les articles rédigés par Sébastien VIVES dont celui sur la FF Savate boxe française :

Pour nous contacter :

Traits d’Union

Sébastien VIVES

Tél. : 07 82 03 08 70

Mail :  sebastien-vives@traits-dunion.fr ou contact@traits-dunion.fr

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Savate. Mag Sportmag

Le numéro 2 du magazine sorti en février 2016

Couverture mag FF Savate 2 Couverture mag Savate 2

Avec mon client Sportmag, magazine multi-sports, implanté nationalement depuis des années, je rédige les articles du magazine mensuel spécial Savate boxe française, qui est sorti en février 2016. Sportmag a noué un partenariat avec la Fédération Française de Savate boxe française et Disciplines associées.

Traits d’Union et son journaliste sportif Sébastien VIVES, par ailleurs gérant et fondateur de cette entreprise, a eu la chance donc d’être choisi pour cette nouvelle revue. Signe de la qualité de ses écrits et de son professionnalisme reconnu dans le monde des médias.

Vous pouvez le télécharger gratuitement : http://www.sportmag.fr/images/sportmag_pdf/spm-85-savate.pdf

A lire sur le site de Sportmag, notre partenaire. Nous rédigeons des articles sur tous les sports. Sébastien Vives peut écrire sur n’importe quel sujet (sport, environnement, économie, entreprise, tourisme, culture…). N’hésitez pas à nous commander un article.

Pour recevoir tous les articles rédigés par Sébastien VIVES dont celui sur la Savate boxe française :

Pour nous contacter :

Traits d’Union

Sébastien VIVES

Tél. : 07 82 03 08 70

Mail :  sebastien-vives@traits-dunion.fr ou contact@traits-dunion.fr

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Élagage. Guillaume Druelle

PORTRAITS D’ENTREPRENEUR-ESGUILLAUME DRUELLE

Élaguer dans les règles de l’art

Guillaume Druelle a des principes et il s’y tient. Cet entrepreneur, qui a fondé en septembre 2015 Druelle Élagage à Bressols*, au sein de la Coopérative d’activités et d’emploi Ozon, aime les choses carrées.

élagage

Droit dans ses bottes, il sait se faire apprécier de ses clients : « Quand je repars d’un chantier, je sais que le travail que j’ai fourni est correct. J’aime le boulot bien fait. Je donne un horaire à un client et je l’honore. Je trouve que c’est important la rigueur, le respect de l’autre et de soi-même. »

Ses qualités, il les a développées, durant dix années dans l’armée. Il a embrassé sa carrière à 18 ans dans les fusillés marins, à Lorient. « Comme je n’avais pas spécifiquement de diplômes, sauf celui de mécanique auto, je me suis engagé. J’avais quelqu’un de ma famille qui y était déjà. C’était glorieux pour moi d’y rentrer. Je m’y suis plu. J’ai apprécié les cours commando, de plongeur, de parachutiste, d’escalade. »

L’élagage après l’armée…

Après cette décennie militaire, il estime avoir atteint tous ses objectifs. Il souhaite aussi préserver sa famille. « A l’armée, on est plus souvent avec les copains qu’avec ses proches. Je ne regrette pas, mais j’ai tellement vu de gradés divorcés… À 40 ou 50 ans, ils se retrouvent seuls. Avec l’arrivée de mon enfant, j’ai préféré exercer un métier où je pouvais plus souvent rentré à la maison. »

Il se souvient alors de son projet avorté : celui de partir au Québec pour être élagueur. « J’ai envie d’être à l’extérieur, dans la nature et me dépenser physiquement. » Ayant gardé des liens avec ses anciens camarades de la marine, il suit un stage chez l’un d’entre eux, qui s’est reconverti dans cette activité. « Je me suis rendu compte que c’était quelque chose qui pouvait me plaire. Je pouvais m’épanouir dans cette spécialité. »

Comme dans l’armée, il goûte à nouveau avec délectation au risque, à la mise en danger. « J’ai besoin de ressentir en moi une montée d’adrénaline, d’être en altitude. C’est dangereux l’élagage. Même un élagueur ayant quinze ans d’expérience ne peut pas dire qu’il n’a pas peur, sinon il est inconscient. Il faut toujours avoir ce petit doute, cette petite crainte pour garder à l’esprit la notion de sécurité. »

Ces aspects, il les a acquis au cours de sa formation d’élagueur, durant huit mois à Auterive. Il a décroché le Certificat spécifique d’élagage. « Nous avons vu le cordage, la sécurité personnelle et du lieu, le treuil, le haubanage (quand l’arbre est fatigué), l’abatage. » À Montauban, ils ne sont que trois ou quatre élagueurs à être détenteur de ce diplôme d’État. C’est une vraie valeur ajoutée par rapport à ses concurrents. Il peut ainsi livrer des conseils avisés sur les arbres grâce à une bonne connaissance des végétaux. « Chaque arbre est différent », martèle Guillaume Druelle. « On ne peut pas dire ‘’l’élagage, c’est juste couper des branches’’, ça dépend de l’arbre, de son positionnement et de sa situation géographique. Nous travaillons sur du vivant. Il y a donc plein de choses à prendre en compte. »

L’entreprise Druelle Élagage intervient dans la région Midi-Pyrénées, sur tout type de taille (forte ou douce architecturée), sur tout arbre de plus de trois mètres et toute hauteur. Elle n’utilise pas de nacelle pour éviter d’abimer les arbres. Elle propose de l’élagage, de l’abatage et de l’entretien de jardin (taille de haies, tonte et débroussaillage). Disponible, réactif et sérieux, Guillaume Druelle a tout du professionnel rêvé.

Article rédigé par Sébastien VIVES

Entrepreneur de Traits d’Union. www.traits-dunion.fr

* Guillaume Druelle – Druelle Élagage

1455 chemin de Cauty 82710 Bressols – 06 16 75 62 78 – Druelle.elagage@hotmail.com

Article rédigé par Sébastien VIVES (commande SCOP Ozon, newsletter mensuelle)

Pour recevoir tous les articles :

Tous les articles de notre journaliste professionnel  :

www.sebastienvives.com

Pour effectuer une commande à l’instar de Guillaume Druelle (élagage) :

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Volley. Mag Sportmag spécial

Le numéro 1 du magazine sorti en janvier 2016

volleyAvec mon client Sportmag, magazine multi-sports, implanté nationalement depuis des années, je rédige les articles du magazine mensuel spécial volley, qui est sorti en janvier 2016. Sportmag a noué un partenariat avec la Fédération Française de Volley-ball.

Traits d’Union et son journaliste sportif Sébastien VIVES, par ailleurs gérant et fondateur de cette entreprise, a eu la chance donc d’être choisi pour cette nouvelle revue. Signe de la qualité de ses écrits et de son professionnalisme reconnu dans le monde des médias.

Vous pouvez télécharger gratuitement le premier mag de volley : http://www.sportmag.fr/spg-vol01

A lire sur le site de Sportmag, notre partenaire. Nous rédigeons des articles sur tous les sports. Sébastien Vives peut écrire sur n’importe quel sujet (sport, environnement, économie, entreprise, tourisme, culture…). N’hésitez pas à nous commander un article.

Pour recevoir tous les articles rédigés par Sébastien VIVES dont celui sur le volley :

Pour nous contacter :

Traits d’Union

Sébastien VIVES

Tél. : 07 82 03 08 70

Mail :  sebastien-vives@traits-dunion.fr ou contact@traits-dunion.fr

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Boxe française. Mag Savate

Le numéro 1 du magazine sorti en janvier 2016

Boxe française

Avec mon client Sportmag, magazine multi-sports, implanté nationalement depuis des années, je rédige les articles du magazine mensuel spécial Savate boxe française, qui est sorti en janvier 2016. Sportmag a noué un partenariat avec la Fédération Française de Savate boxe française et Disciplines associées.

Traits d’Union et son journaliste sportif Sébastien VIVES, par ailleurs gérant et fondateur de cette entreprise, a eu la chance donc d’être choisi pour cette nouvelle revue. Signe de la qualité de ses écrits et de son professionnalisme reconnu dans le monde des médias.

Vous pouvez le télécharger gratuitement : http://www.sportmag.fr/spg-sa01

A lire sur le site de Sportmag, notre partenaire. Nous rédigeons des articles sur tous les sports. Sébastien Vives peut écrire sur n’importe quel sujet (sport, environnement, économie, entreprise, tourisme, culture…). N’hésitez pas à nous commander un article.

Pour recevoir tous les articles rédigés par Sébastien VIVES dont celui sur la Savate boxe française :

Pour nous contacter :

Traits d’Union

Sébastien VIVES

Tél. : 07 82 03 08 70

Mail :  sebastien-vives@traits-dunion.fr ou contact@traits-dunion.fr

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Beach-volley

Rio dans le viseur !

Beach-volley

L’équipe de France de beach-volley a terminé sa saison mi-novembre avec une belle quatrième place de Youssef Krou et Edouard Rowlandson au Qatar open. De bon augure avant 2016 et les Jeux Olympiques.

Après leur mésaventure à Antalya en octobre dernier (accident de voiture) qui les a contraints au forfait, Edouard Rowlandson et Youssef Krou ont su rebondir en allant chercher une quatrième place au Qatar pour le dernier tournoi de leur saison de beach-volley. « C’est très important de terminer l’année avec un bon résultat », commente Stéphane Canet, l’entraîneur de l’équipe de France masculine, qui se félicite de la saison passée. « Ils ont atteint les objectifs que nous nous étions fixés. La dynamique était très bonne jusqu’aux championnats du monde. Après, ils ont réussi à nous qualifier avec Yannick et « JB » (Salvetti-Daguerre) pour la finale de la Continental cup. »

Le beach-volley français dans la vague

Actuellement classés 25e au ranking olympique, qui sera pris en compte pour attribuer des sésames pour Rio, Edouard et Youssef restent dans la course. « Ce qui leur a fait défaut cette saison, c’est de ne pas avoir participé aux trois grands chelems de l’été, à Los Angeles, au Japon et à Gstaad, mais aussi à la finale des championnats d’Europe, qui rapportent beaucoup de points. »

De leur côté, Yannick Salvetti et Jean-Baptiste Daguerre, s’ils ont parfois dû lutter pour sortir des tableaux de qualification des tournois du World tour, se sont distingués en répondant présents sur les deux épreuves de la Continental cup cette saison, à Montpellier en mai et à Vilnius en septembre. « C’était leur priorité et ils ont été impériaux sur les deux tournois », souligne Stéphane Canet. « Ce sont vraiment des « impact players », ils sont très forts quand ils sont conditionnés pour des objectifs précis. »

2016 : objectif deux tickets pour Rio

La saison 2015 à peine terminée, Stéphane Canet est d’ores et déjà tourné vers la suivante et le grand objectif de l’équipe de France, la qualification pour les Jeux Olympiques de Rio. Les Bleus visent deux tickets (le maximum autorisé par nation) : le premier via le ranking olympique pour la paire Krou-Rowlandson, le second via la Continental Cup pour le duo Salvetti-Daguerre. Pour ce qui est du ranking, Edouard Rowlandson et Youssef Krou, actuellement 25e, devront terminer parmi les 17 premiers au 13 juin 2016 pour valider leur ticket, douze résultats étant pris en compte sur 2015-2016 pour calculer le total de points.

L’autre ticket passera par la finale de la Continental cup de beach-volley qui aura lieu du 23 au 26 juin à Stavanger (Norvège). Le vainqueur de cette épreuve européenne gagnera un quota olympique, les deuxième et troisième disputeront la World continental cup (4-10 juillet) qui réunira les deuxième et troisième de chacun des cinq continents et dont les deux finalistes iront aux JO.

Article rédigé par Sébastien Vives le 24/11/15 (commande de Sportmag)

A lire sur le site de Sportmag, notre partenaire. Nous rédigeons des articles sur tous les sports. Sébastien Vives peut écrire sur n’importe quel sujet (sport, environnement, économie, entreprise, tourisme, culture…). N’hésitez pas à nous commander un article.

Pour lire tous les articles rédigés pour Sportmag (dont celui-ci sur le beach-volley) :

Pour nous contacter :

Traits d’Union

Sébastien VIVES

Tél. : 07 82 03 08 70

Mail :  sebastien-vives@traits-dunion.fr ou contact@traits-dunion.fr

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Post Navigation